Grâce et volupté – Udaipur
Grâce et volupté – Udaipur

Grâce et volupté – Udaipur

Riche et paisible Udaipur

Udaipur s’éveille lentement. Le soleil se reflète sur les murs blancs des maisons. Au loin, les montagnes couvertes de brume forment une muraille naturelle autour de la ville. Le vent frais fait danser les eaux du lac et le soleil réchauffe doucement nos visages. Que cette ville est reposante ! Mis à part les klaxons, la ville est étonnamment calme et passer la journée dans ce lieu nous enchante.

Une fois le lac Fateh Sagar contemplé, nous rejoignons un parc d’une splendeur inégalable. Construit par le Maharana (le « Rois des Rois » en Hindi) en l’honneur des femmes royales, c’est un véritable écrin tropical dans la ville déjà très arborée. Milles sortes de fleurs et arbustes se mêlent pour former un océan de couleur parmi les palmiers. Partout des fontaines rafraîchissent l’atmosphère.

Au fond du parc, nous nous émerveillons devant un bassin entièrement recouvert de fleurs de Lotus où se déversent des jets d’eau sortant des trompes de statues d’éléphants. Des femmes et des hommes entretiennent cette nature si précieuse et balaient tranquillement les allées de marbre.

Comme le reste de la ville, le parc est d’une propreté remarquable par rapport aux régions que nous avons visitées jusque-là. La présence de l’eau en abondance permet à Udaipur de prospérer et à sa population de s’épanouir, contrairement aux autres villes du Rajasthan où le manque d’eau constituait un réel frein au développement. La ville semble ainsi beaucoup plus riche qu’ailleurs.

De nombreux palais structurent la ville. Une balade en bateau sur le lac Pichola nous permet de contempler le plus connu d’entre eux, le Lake Palace Hotel, qui constitue à lui seul une île au milieu du lac. À côté, une seconde transformée en lieu de réception accueille un jardin tropical. Les montagnes en toile de fond donnent à ce paysage toute sa splendeur.

Lake Palace Hotel, Lac Pichola, à Udaipur, Inde

La balade offre une vue imprenable sur l’ensemble du lac et de la ville mais aussi sur le City Palace construit par la dynastie des Maharanas Singh qui règne sur la ville depuis le 16ème siècle.

Tour du City Palace, à Udaipur, Inde

Photo by pranav panchal on Unsplash

Une fois le pied sur terre, nous pouvons visiter les entrailles de ce labyrinthe. Les cours et salles ornées de miroirs ou de mosaïques toujours plus colorées se succèdent, marches après marches.

L’organisation du palais ressemble fortement au fort de Jodhpur mais la pierre est bien moins finement sculptée. L’atmosphère du palais est plus étouffante, les couloirs étroits étant remplis de touristes qui tentent de se frayer un chemin.

Sortis de cette concentration humaine, nous retrouvons la sérénité du lac dans un restaurant vegan avant de nous promener dans les rues commerçantes près de l’hôtel.

À notre retour, un massage ayurvédique nous attend. L’ayurvéda, philosophie indienne, repose sur l’équilibre des chakras, les 6 centres énergétiques qui composent le corps humain. Depuis des siècles, la médecine indienne soigne la population de manière totalement naturelle en suivant cette logique. Le massage est l’occasion pour nous d’évacuer toutes les tensions.

Aujourd’hui, Udaipur, dans toute sa splendeur, nous a permis de faire une pause dans le rythme effréné de notre voyage et bien plus encore, dans le tourment de nos vies.